• Promo !
Kit Punish'Air complet à monter
  • Kit Punish'Air complet à monter
  • Kit Punish'Air complet à monter

Kit Punish'Air complet à monter

329,00 €
249,00 € Économisez 80,00 €
TTC

Le  kit complet du Punish'Air :

  • Châssis
  • Carte de distribution
  • Visserie
  • 4 moteurs  F60 T-Motor 2200kv,
  • 4 esc XMS 30A
  • PDB 5 et 12V
  • 4 hélices 5045 BN
  • carte naze32 rev.6

Matériel préconisé :

  • Lipo 4s 1500 mah à 2300mah
  • Radio et Récepteur 6 voies
  • Kit FPV adapté
  • connecteur Lipo

Taille : 250mm Poids du châssis à vide : 130 gr Poids en ordre de vol : 600 gr 

Quantité
Derniers articles en stock

Les règles ont changé… 

 

Au départ, le projet du « Punish'air » était de concevoir une machine à la mesure d'Hugo, une machine où il pourrait laisser exprimer son talent de pilote hors norme sans être limité, et là il a fallu se rendre à l’évidence… ce n’était pas chose aisée ! 

 

Se dire que pour un multirotor de course le châssis n’a pas d’importance, c’est ne pas se rendre compte que les règles ont changé. 

Voler à 80 ou 90 km/h ne nécessitait effectivement pas de travail particulier sur une machine, outre les fondamentaux comme la rigidité et solidité de celle-ci. Mais dans un contexte où le niveau des pilotes et les technologies évoluent très vite, les courses ne peuvent être gagnées que par le talent du pilote, elles vont désormais se jouer aux secondes voir moins sur les circuits, et la course à la puissance. Par conséquent la vitesse a des impacts sur la réflexion en amont d’un FPV racer. Retour sur la genèse d’un nouveau type de racer : 

 

Exit la recherche de la machine la plus solide capable de taper un arbre plein fouet sans casse, le but était de définir une machine faite pour la performance, le châssis devait pouvoir supporter des hélices de 6 pouces, garder une rigidité parfaite même avec les moteurs coupleux ET rester néanmoins le plus léger possible. 

Se sont rajoutés les réquisits d’avoir des pièces fusibles en cas d’impacts et bien évidemment d’avoir une qualité de vol parfaite… A vitesse élevée, les choses se corsent ! 

 

Après de nombreuses itérations et prototypages, retour aux bases au niveau de la forme : une croix symétrique sur les axes x et y procure les meilleures réactions en vol, sans conteste. Le placement du COG sur l’axe z, quant à lui, s’est avéré légèrement bénéfique pour du freestyle, retour à la batterie sous l’axe de gravité central. 

Restait une problématique de taille : à vitesse élevée (pour simplifier, au-delà de 100 km/h), de façon logique, les principes d’aérodynamisme s’appliquent, tout élément en contact avec la force de l’air influe sur le vol, la moindre plaque peut agir comme une dérive ou un aileron, et il est hors de question de compter sur les compensations logicielles des cartes contrôleurs pour masquer le problème. Il faut résoudre à la source pour libérer les ressources de puissance des moteurs ! 

Mais forcément, un multirotor, ça ne vole pas droit, pas de face, avec des angles qui varient sans cesse. On peut retourner le problème des milliers de fois, il n’y a qu’une seule forme capable d’éviter les interactions de poussées : la sphère… et les premiers tests ont été concluants en tous points ! Sauf que… pour aller encore plus loin, il restait les interactions des bras. Retour à la réflexion autour d’un apéro… 

Toujours sur des impacts significatifs à haute vitesse, les bras ronds offrent une bonne pénétration, évitent le retour d’air sur les hélices (et donc leurs déformations) et permettent donc un meilleur rendement… mais il est exclu de mettre des bras ronds sur un racer, entre le surpoids des système bloquants et le fait qu’il est extrêmement compliqué de les bloquer de façon pérenne, le passé l’a prouvé. La solution ? Tout simplement un bras plat avec une carrosserie en demi-cylindre, le meilleur des deux mondes ! 

 

Au final, le Punish'air est donc une machine étudiée pour la course, optimisée pour des vols rapides et englobée par une carrosserie en Lexan offrant les avantages aérodynamique voulus, une protection des éléments électronique (des vols sous la pluie ont même été testés !), et également une possibilité de personnalisation des éléments comme c’est le cas en voiture RC, de quoi laisser libre cours à votre créativité ;) 

JP-PunishAir-ARTF
1 Article